POLITIQUE(S) LINGUISTIQUE(S) FAMILIALE(S) EN ALGÉRİE LE RÔLE DES MÈRES DANS LA TRANSMISSION DU FRANÇAIS FAMILY

Author:

Number of pages: 198-210
Year-Number: 2021-36

Abstract

Beaucoup de chercheurs en sociolinguistique algérienne s’intéressent, ces derniers temps, à la question de la transmission familiale des langues en milieu familial. Et ce dans le but d’apporter des éclairages sur les rapports aux langues familiales ainsi que ses distributions en communication intra-familiale. L’intérêt porté à l’étude du rôle de la famille dans la question linguistique vient de son importance dans la constitution de la société. La famille est pour toujours représentée comme le noyau de la société. Et tous les changements linguistiques apparaissent d’abord au niveau familial puis dans la société. Le présent article tentera de mettre en lumière le rôle des mères, en particulier, dans le processus de transmission / acquisition du français en milieu familial algérien. Au fait, nous nous intéressons aux choix linguistiques que font les mères au profit de la transmission de la langue française à leurs enfants. Existent-ils des politiques linguistiques familiales chez les familles algériennes? Les mères sont-elles plus enclines à transmettre le français à leurs enfants que les pères? Que représente cette langue pour elles? Ce sont les questions autour desquelles nous organisons notre analyse. Ainsi, nous postulant l’hypothèse selon laquelle l’ouverture des familles, et des mères algériennes sur le monde entier à travers les réseaux sociaux et les différents types de nouvelles technologies leur offrent de nouveaux choix linguistiques. Ce travail se base sur un corpus recueilli par le biais d’un questionnaire administré et distribué auprès d’une centaine de mères de la région de Tlemcen. En réalité, l’objectif principal de la présente recherche est de mettre en lumière le rôle des mères dans les politiques linguistiques familiales et par conséquent dans le processus de transmission du français.

Keywords

Abstract

Many researchers in Algerian sociolinguistics have recently been interested in the question of the family transmission of languages in the family environment. The aim is to shed light on the relationship between family languages and their distribution in intrafamily communication. The interest in studying the family's role in the linguistic question stems from its importance in the constitution of society. The family is forever represented as the core of society. This article will try to highlight the role of mothers, in particular, in the process of transmission/acquisition of French in the Algerian family environment. By the way, we are interested in the language choices that mothers make in favor of passing on the French language to their children. Do Algerian families have family language policies? Are mothers more likely to transmit French to their children than fathers? What does this language mean to them? These are the issues around which we organize our analysis. Thus, we postulate the hypothesis that the openness of families and Algerian mothers worldwide through social networks and the different types of new technologies offer them new language choices. This work is based on a corpus collected through a questionnaire administered and distributed to approximately 100 mothers in the Tlemcen area. In fact, this research's main objective is to highlight the role of mothers in family language policies and consequently in the process of transmitting French.

Keywords